Une sacrée mamie

Auteurs : Yasutaka Tsutsui et Gaku Tsugano Genre : Manga Année de parution : 2009 pour le premier tome Nombre de page : 224 (1er tome)

Auteurs : Yasutaka Tsutsui et Gaku Tsugano
Genre : Manga
Année de parution : 2009 pour le premier tome
Nombre de page : 224 (1er tome)

Ce manga est scindé en 11 tomes. Mais je vais parler principalement du premier tome. L’histoire est tirée du roman autobiographique de l’auteur. Ça se passe en 1958 à Hiroshima. A cette époque au Japon, il est difficile pour une jeune femme d’élever seule ses deux fils. Elle envoie donc Akihiro, son plus jeune fils à la campagne pour qu’il vive avec sa grand mère. Une nouvelle vie va commencer pour lui. Il peine à s’adapter au mode de vie de sa grand-mère au début, qui est pauvre. Mais peu à peu, il arrive à se débrouiller avec le peu qu’il a.

J’ai bien aimé cette grand mère. Elle est toujours positive, et prend la vie du bon côté : « Mamie, j’ai faim ! » « Allons, tu te fais des idées »! Pour se nourrir tous les deux, ils vont chercher des légumes que les marchands jettent dans la rivière car ils sont abîmés.

Cette mamie donne aussi de belles leçons de vie à son petit fils. Certains objets de la maison peuvent avoir plusieurs fonctions. Une bouillotte peut, par exemple, servir de gourde, ou de vase pour les fleurs. ».

Même si, Akihiro est un garçon assez turbulent, il reste attachant.

Le premier tome plonge le lecteur dans la réalité quotidienne de ce jeune garçon, qui découvre une autre existence rurale, difficile, mais où la solidarité comme l’humanité des relations ne sont pas sans espoirs.

Watson

Publicités
Cet article, publié dans Lecture, Manga, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s