Les arcanes du chaos

Auteur : Maxime Chattam Genre : Thriller Année de parution : 2006 Nombre de pages : 551

Auteur : Maxime Chattam
Genre : Thriller
Année de parution : 2006
Nombre de pages : 551

Yael, jeune parisienne célibataire, mène une vie tout à fait normale, et sans histoires. Jusqu’au jour, où elle voit apparaître des ombres dans les miroirs, et trouve des messages avec des codes secrets. Au début, elle n’ose en parler à personne craignant qu’on la prenne pour une folle. Un jour, elle croise un homme dans un bar, un certain Thomas qui est journaliste indépendant. Elle se sent attirée par lui, et lui explique ce qui lui arrive. Il va l’aider dans un jeu de piste infernal. Ils seront, du début à la fin, pourchassés par des tueurs. Pour découvrir la vérité, ils devront passer dans les catacombes de Paris,  dans des gorges en Savoie, jusqu’à New York.

L’écrivain entrecoupe le roman d’extraits de blog de Kamel Nasir (ami de Thomas). Ces extraits permettent la réflexion sur le monde, et ils entretiennent le suspense. Le blog dénonce la manipulation des peuples, le pouvoir, l’argent, etc.

Ce livre donne un aspect troublant du monde où tout n’est que manipulation, argent et pouvoir, illustré par d’étranges exemples qui mènent à se poser des questions. Ils ont accès à plein d’informations sur des personnes : Ce qu’on consomme, nos achats, etc. Entre le Titanic, et le 11 septembre 2011, en passant par l’assassinat de JFK, tout serait orchestré par une poignée d’individus qui détiennent le pouvoir. Ça fait froid dans le dos, et lorsqu’on referme le livre on se demande quelle est la part de vérité. On sent la paranoïa monter en nous. Le roman commence par des événements fantastiques, mais au fur et à mesure de l’intrigue, on s’aperçoit que tout a une explication rationnelle.

Le suspens est important. L’intrigue bien menée. J’ai passé un bon moment. Cependant, j’ai trouvé certains passages longs et un peu complexe concernant l’assassinat de JFK, le gouvernement Bush ou encore sur les renseignements secrets en Amérique. Je me serais volontiers passé du côté « politique », même si bien sûr c’est le thème principal.

Ce livre m’a fait découvrir Maxime Chattam. L’histoire va à cent à l’heure. On vit l’intensité des aventures de Yael et Thomas. En définitif, j’ai aimé l’intrigue.

Watson

Publicités
Cet article, publié dans Fantastique, Lecture, Romans, Thriller, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s