Dracula Untold

dracula_untold_ver4-dracula-untold

 

Dracula Untold est un film de Gary Shore, sorti en France le 1e octobre 2014.

Le film se déroule au XVe siècle. Un court prologue nous renseigne sur le contexte géopolitique de l’époque. La transylvanie vit une période de paix relative, sous une emprise oppressante de l’empire Ottoman. Le prince Vlad de Valachie a été, dans sa prime jeunesse, enrôlé de force dans l’armée des Janissaires, et est devenu un soldat impitoyable, pour gagner dans le sang de ses ennemis le nom de « l’empaleur ». De retour dans ses contrées, il règne en souverain bon et juste.
Bien des années plus tard, aux côtés de sa femme Mirena et son fils Ingeras, il voit arriver un émissaire turc qui lui réclame, au nom du sultan, 1000 enfants de Valachie, dont l’héritier de Vlad.
Après son refus et la mise à mort de la garde venue chercher Ingeras, Vlad va devoir assumer la déclaration de guerre face à l’empire.
Sans armée, il va devoir conclure un pacte avec les forces des ténèbres pour acquérir un pouvoir capable de sauver son royaume, ses amis, sa famille…

Ce film est assez court, comparé aux tendances qui poussent la durée d’un film à être toujours plus importante. Seulement 1h30. Cependant, le temps est très bien équilibré, entre la pose du contexte, historique et personnel des protagonistes, l’action, et le dénouement.
Aucune pause, aucun ralentissement dans l’intrigue.
Le scénario est intéressant, les effets spéciaux très agréables à l’œil.
Cependant, j’ai noté deux petites choses qui m’ont assez fait tiquer pour faire perdre quelques points à ce film.
Tout d’abord, le sultan demande 1000 enfants. S’il ne veut pas diminuer de manière drastique la population de ce royaume sous son contrôle, et ainsi l’handicaper au point de faire perdre de sa valeur, c’est qu’il doit y avoir une population assez importante dans ce royaume. Or, lorsque Vlad décrète la fuite vers une forteresse de « son peuple », c’est environ 200 personnes qu’on voit errer dans la forêt. Et ce n’est pas causé par un manque de figurants quand on voit l’étendue de l’armée ottoman…
Ensuite, la scène où Mirena découvre les pouvoirs vampiriques de son époux.
Vlad déchire un pan de leur tente, pour qu’un soleil flamboyant l’éclaire, et que sa peau se craquelle et parte en fumée sous les yeux de sa royale épouse.
Lorsque Mirena sort de la tente 20 secondes plus tard, on découvre une météo incertaine et un soleil très timide, plus typique de la Transylvanie.
Un faux raccord qui m’a refroidi un bon petit moment.

Sinon, les scènes d’action, et de sentiments sont très réussies, sans tomber dans le mélodramatique.
Le film nous donne un autre aspect de la personnalité de Dracula, qui n’a pas été pour me déplaire. Il est sans prétention particulière, et bien qu’il n’est pas parfait, il permet tout de même de passer un agréable moment.
En conclusion, c’est un bon petit film pour se détendre.

UncleBen

Publicités
Cet article, publié dans Action, Fantastique, Films, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s