L’Appel

endgame

L’Appel est le premier tome de la trilogie Endgame. Il est sorti en octobre 2014 aux éditions Gallimard, écrit par James Frey.

Endgame est la fin. Endgame est le renouveau. Ce qui sera sera.
L’histoire se déroule dans notre monde, à notre époque.
Les gens vaquent à leurs occupations, tout est parfaitement normal.
Jusqu’au jour où douze météores s’abattent simultanément aux quatre coins de la planète.
C’est le signe qu’Endgame a commencé.
Des tribus ancestrales vont envoyer un Joueur relever le défi dont dépendra la survie de tout son peuple. Les Cahokians, les Olmèques ou encore les Sumériens ont entraîné depuis la nuit des temps un jeune entre 13 et 20 ans pour qu’il soit prêt à participer au Jeu.
Jouer. Survivre. Résoudre.
Nous suivrons plus particulièrement Sarah Alopay, presque 18 ans, pour son discours en tant que major de sa promotion, pour la remise des diplômes. Elle est heureuse, n’a plus que deux ans avant d’être inéligible pour le Jeu.
Mais tout bascule. Une météorite s’écrase, tuant bon nombre de ses conscrits. Pour la plupart, ce n’est qu’une tragédie, mais pour elle, c’est bien plus.
Finie, la vie « normale ». Elle doit dire adieu à ses amis, à sa famille, à son petit ami.
Ici débute le Jeu pour la survie.
Ici débute Endgame.

L’évolution n’a pas eu lieu de la manière dont nous l’entendons.
Des êtres supérieurs nous ont apporté l’intelligence, nous séparant de l’animal.
Leur science leur a permis de passer pour des Dieux lors de nos premiers contacts, et leur avance est telle qu’encore de nos jours, ils en seraient capables.
Oui, les extra-terrestres existent, ils ont fait de nous ce que nous sommes, et nous leur devons le respect pour cela.
C’est l’avis de la majorité des protagonistes de cette oeuvre, et je dois l’avouer, cela me rebute un peu. Mais branchons la suspension consentie de l’incrédulité le temps des 500 pages, voulez vous ?
L’atmosphère mystique est palpable et très bien rendue.
Le style d’écriture s’adapte à la pensée des personnages. La tension est présente car nous nous rendons très tôt compte que l’auteur n’a pas de scrupule à tuer des personnages, et quand on ne s’y attend pas du tout.(Merci Georgesgeorge_r__r__martin_by_kaisse-d5tqt35)
Le premier tome se termine sur une situation complexe, qui nous laisse pleins d’interrogations.
Mention spéciale pour la multitude d’indices soumise aux participants pour résoudre leur énigme.
En effet, l’auteur a créé une énigme pour les lecteurs, en parallèle, créant une chasse au trésor permettant de gagner « des monceaux d’or ».
Le livre est truffé d’annotations, d’images, de coordonnées, et de liens url, mais aussi d’indices camouflés au sein même de l’histoire.
J’ai lu ce livre avec voracité, et maintenant, je tâtonne pour décrypter les énigmes.
Voici une idée intéressante pour faire lire et relire son ouvrage.

UncleBen recommande chaudement

Publicités
Cet article a été publié dans Lecture, Romans, Science-fiction. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour L’Appel

  1. Je pense que je vais lire ce livre, il m’intrigue!

    J'aime

  2. missgourmande38 dit :

    Bon de plus en plus motivée pour me procurer ce livre et le dévorer. mais quand une crainte que ce soit du réchauffé d’Hunger Games.

    J'aime

  3. Depuis qu’il est sorti, il me tente bien! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s