Le labyrinthe

541bd6a0ef459

 

Le labyrinthe est un film réalisé par Wes Ball et sorti en france en octobre 2014.

Nous y suivons Thomas, un amnésique qui se retrouve catapulté au milieu d’une communauté de jeunes comme lui, incapables de se rappeler quoi que ce soit de leur passé. Ils sont tous pris au piège dans une « réserve », enclavé par un labyrinthe titanesque, dont les portes se ferment et la disposition change chaque nuit.
Thomas va  bousculer l’ordre établi et permettre à ses camarades de comprendre plus en détails l’enjeu de leur présence dans ce piège mortel.

Ce film commence avec un héros amnésique. Ce n’est pas vraiment original, mais ça donne toujours une bonne raison d’expliquer le monde dans lequel il arrive au lecteur/spectateur. Mais là, tous les personnages sont amnésiques. Seul leur nom leur revient, et ils ont appris sur le tas, pour transmettre progressivement ce qu’ils savent aux nouveaux arrivants. Dans ce cadre là, ça passe.
On a tout de même des incohérences, assez nombreuses mais plus ou moins dérangeantes selon les cas. Pour n’en citer que deux, je parlerais de la séquence et de l’eau. On en parlera plus en détails avec ceux qui ont vu le film.
Parlons un peu des personnages :
Il y a le gros baraqué qui va mettre des bâtons dans les roues du héros. Pourquoi ? Parce que. Il n’aime pas le changement, et Thomas en amène trop. Son discours tient la route. Pendant un moment.
On retrouve aussi la petite troupe amicale, sans grande personnalité, (bon, Minho, ça passe) qui, à l’inverse, pense que le héros a raison même quand tout se retourne contre lui.
Pour finir, le héros. Pour être honnête, il m’a énervé pendant au moins le premier tiers du film. Il brise deux règles sur trois et n’en fais qu’à sa tête. Jusqu’à ce qu’il apporte enfin des solutions concrètes, j’étais plutôt dans le camp du gros baraqué. C’est pas souvent bon signe.

Bon, tout n’est pas à jeter. Les scènes d’action sont intenses. On n’a pas vraiment peur pour le héros, vu que… ben c’est le héros, mais pour les autres personnages, on comprends bien vite qu’ils n’ont pas droit à une seconde chance.
Le scénario est intéressant, mais le twist final se voit un peu arriver.

Globalement, le film a des défauts, mais pas au point de rendre le visionnage désagréable.
J’attendrais la suite pour dire si la saga vaut le coup, mais je ne recommanderais pas ce film pour lui même

UncleBen

 

Publicités
Cet article, publié dans Action, Films, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s