Orange

orange_takano_ichigo_vo_1810

Orange est un manga d’Ichigo Takano, publié en France chez les éditions AKATA depuis Octobre 2014. Le cinquième et dernier tome est attendu pour la fin d’année dans nos contrées.

Un matin avant d’aller au lycée, la jeune Naho reçoit une lettre, envoyée par elle-même, 10 ans plus tard.
La Naho du futur, rongée par le remords, lui demande de corriger les erreurs qu’elle aura commises, pour leur épargner cela à toutes les deux.
Elle lui a décrit les événements des jours à venir, et la façon dont elle devra y réagir pour corriger le tir.
Naho a bien du mal à croire à ces histoires, bien qu’elle semble reconnaître son écriture et sa façon d’écrire dans cette curieuse lettre. Et comment cette lettre peut être fausse, puisque tout se passe exactement comme décrit dans celle-ci ?
Et cette lettre est elle liée à l’arrivée de Kakeru, le nouvel élève de sa classe, qui ne semble pas la laisser indifférente ?

Et oui, nous avons ici un magnifique résumé de Shojo. On vise très loin de mon domaine de prédilection, mais chez les Joyeux Lurons, on aime ça, l’éclectisme !

C’est le passage sur la lettre provenant du futur qui m’a décidé à laisser sa chance à ce manga,  Un peu de science-fiction, voilà un lien auquel je pouvais m’accrocher pour m’aventurer dans le monde pas si connu du shojo.
On retrouve un manga tranche de vie, comme pour Your Lie in April, avec des lycéens et leurs problèmes, les amis, leurs histoires de cœur.
On y suit donc Naho, avec l’intégration de Kakeru dans son groupe d’amis, et leur relation naissante.
Quelques passages montrant la Naho dix ans plus tard font vite comprendre la finalité de la lettre qu’elle a envoyé dans le passé.
Je ne pense pas que sera dévoilée la mystérieuse méthode qu’a employé Naho pour avertir sa version adolescente, mais il sera intéressant de voir si les changements dans le passé auront une répercussion sur la Naho du futur que l’on aperçoit occasionnellement.
Sinon, l’histoire est intéressante, bien écrite. Le personnage principal est une jeune fille timide, trop réservée et en retrait, qui laisse toujours les autres passer avant elle. Mais cette lettre sera le coup de fouet qui lui fera comprendre qu’il faut changer, s’assumer et réaliser ses propres désirs, pour elle comme pour les autres.
Pour les graphismes, ils sont de la même qualité que pour la couverture, mais les cases ont une tendance à faire un peu vide. Je m’explique. Pour focaliser l’attention du lecteur sur les émotions des personnages, il peut y avoir plusieurs pages successives avec juste une case ou deux avec un décor. On comprends l’intention, mais je trouve tout de même qu’on y perds quelque chose, ce qui est dommage avec un style graphique que je trouve très agréable à l’œil.
Globalement, je ne sais pas encore trop quoi penser de ce manga, mais la curiosité suffira sans doute à me faire finir la série. Mais pour les amateurs de shojo, je pense que vous pourrez trouver là une histoire tout à fait à votre goût.

UncleBen

Publicités
Cet article, publié dans Amour, Jeunesse, Lecture, Manga, Science-fiction, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s