Star Wars – Le Réveil de la Force

4792408_6_5a54_2015-10-19-9644df6-23620-irycre_2fc3ea95cb36078aadd9728153e377ea

Star Wars 7, le Réveil de la Force, est sorti en France le 16 Décembre 2015.
Il reprends l’histoire une trentaine d’années après les événements qui clôturaient le Retour du Jedi.

Le Premier Ordre s’est bâti sur les restes de l’Empire et l’alliance rebelle est devenue la Résistance. Luke Skywalker s’est exilé, et il est recherché par toutes les factions. Un droïde détiendrait la clé qui permettrait de le retrouver. Il devra être amené à la base de la résistance avant que Kylo Ren, le chevalier Sith, ne récupère l’information.

Le retour de cette saga aura déjà fait couler beaucoup d’encre et le marketing autour de cette nouvelle trilogie fait déjà des merveilles. On nous aura montré beaucoup, par petites touches, de ci de là, pour faire montrer progressivement l’envie de plonger dans les salles obscures. Mais concrètement, on ne savait rien de consistant. Ils avaient montré tous les personnages principaux, nous connaissions leurs visages, leurs noms, et on nous avait montré des scènes d’actions pour faire saliver. Mais pour l’histoire, les liens entre ces nouveaux personnages, nous étions dans le brouillard le plus complet. Sur internet, des théories plus ou moins développées pariaient sur l’identité de Kylo Ren, figure de proue du renouveau de la saga. Jar Jar Binks ? Luke Skywalker ? Son fils ?
Toute théorie était accessible si vous cherchiez assez. Et la vérité est… que vous devrez voir le film pour le savoir. Le spoil ne passera pas par moi !

Je dois dire que j’ai passé un très bon moment devant ce film.
Le scénario est impeccable. On retrouve les têtes connues comme si on ne les avait jamais quittées. Les nouveaux personnages sont introduits en douceur. On sent une vraie reprise de l’univers, sans accroc. Pour le reste de l’histoire, pas encore de retournements de situation ou de péripéties trépidantes, mais un film qui pose le décor et initie l’aventure, avec tout de même une place pour quelques combats au sabre laser, batailles spatiales et tirs de blasters.
On pourra noter une place un peu plus conséquente pour l’humour. Rien d’intrusif ou qui empiète sur le reste, mais une légère pointe à l’occasion, qui passe à merveille.
Les clins d’œil sont également très nombreux. On retrouvera des scènes qui feront des allusions plus ou moins évidentes aux films précédents.
En conclusion, les doutes sont définitivement levés. Aucun signe du rachat de la licence par Disney, ou de la « faible » implication de Georges Lucas dans l’oeuvre qui nous a été offerte.
C’est un monument que nous avions quitté il y a bien longtemps, c’est un monument que nous retrouvons.

UncleBen

Publicités
Cet article a été publié dans Action, Films. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s