La sorcière de Portobello

couv65691954

Athéna a été adoptée par une riche famille libanaise. La famille part s’installer à Londres lorsque la guerre éclate au Liban. Athéna ne peut s’empêcher de penser à sa mère biologique. Elle veut connaitre la raison pour laquelle sa mère l’a abandonnée. Elle va essayer de la trouver. Elle est en Roumanie. C’est une gitane. Son voyage en Roumanie va en quelque sorte changer sa vie. Athéna a un lien assez fort avec la religion catholique. Mais grâce à son voyage et aux rencontres qu’elle fait, elle va répandre une nouvelle religion.

Très vite, Athéna découvre qu’elle a un don. Elle rentre en transe lorsqu’elle danse. Grâce à la danse, le rythme de vie de l’entreprise ou elle travaille est plus productif. Elle s’initie également à la calligraphie.

L’histoire est construite d’une manière originale. Ce sont les proches d’Athéna qui raconte chacun leur tour l’histoire de cette fille : Sa mère, son ex-mari, une amie, un journaliste, un historien, etc. Il y a donc plusieurs narrateurs. J’étais un peu perturbée car j’oubliais parfois qui était en train de parler. Cependant, les différents témoignages rendent l’histoire vivante et on a plusieurs points de vue sur Athéna. On peut cerner plus facilement le personnage.

La vie d’Athéna est désastreuse au départ. Elle fuit la guerre au Liban. Elle se marie, et a un enfant. Mais le mariage ne résiste pas aux problèmes quotidiens. Peu à peu, elle va se construire un avenir et trouver un bon travail.

Ma lecture reste mitigée. J’ai apprécié certains passages. Il y a des réflexions intéressantes sur la vie. La première partie du livre se lit facilement. On découvre la vie d’Athéna et sa mère biologique. Mais je décrochais un peu à certains moments, notamment vers la fin. Il y avait un peu trop de références spirituelles. Pourtant, j’apprécie les éléments philosophiques et spirituelles. J’ai déjà lu plusieurs livres de cet auteur. Mais je me demande si j’ai bien saisi toute l’histoire.

Je recommande tout de même aux personnes qui apprécient les éléments spirituelles. Mais je ne pense pas que ce soit le meilleur coelho !

Watson

 

 

Publicités
Cet article, publié dans Conte philosophique, Lecture, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s